A TRAVERS LA MÉMOIRE DE SANTOS-DUMONT, BOIS D’ARCY HONORE LE DÉVELOPPEMENT DE L’AVIATION

Bois d’Arcy (Yvelines) a été, entre 1905 et 1911, un lieu d’essais en vol et d’industrialisation des avions d’Alberto Santos-Dumont, inventeur Franco-Brésilien et pionnier de l’aéronautique. La ville a d’ailleurs érigé en 2016 un buste à sa mémoire à l’angle des rues Jean-Jaurès et Santos-Dumont. Bois d’Arcy figure parmi les lieux historiques du développement de l’aviation et entend bien aujourd’hui le faire savoir.

Grâce à une nouvelle association, Les Ailes Arcysiennes, cette vocation aéronautique va fédérer les passionnés autour de trois axes principaux : un musée, une place au sein de « Paris berceau de l’aviation » et sensibiliser les jeunes à travers le brevet d’initiation d’aéronautique (BIA).

« Échanger, partager, vibrer, faire aboutir sa passion et participer soi-même au projet de l’association c’est mettre tout en oeuvre pour la création d’un musée régional célébrant la prouesse du célèbre avionneur et pilote Santos Dumont qui en 1907 industrialisera sa Demoiselle symbole de notre logo au coeur de notre ville », les responsables des Ailes Arcysiennes, dont Michel Conte, son président, proposent aux passionnés une hélice à six pales:

•  Une plateforme de rencontre d’échange, de partage dédiée aux « aéro-enthousiastes » en vue de, sur le plan local, créer un musée dédié aux exploits de Santos Dumont à Bois d’Arcy, contribuer à la construction d’une réplique grandeur nature de la Demoiselle de Santos Dumont et/ou de bustes de pilotes célèbres sur les rond-points populaires de la ville de Bois d’Arcy. Créer un parcours pédestre en ville avec bornes explicatives des lieux patrimoniaux aéronautiques,

  • Sur le plan régional, s’engager à permettre l’inscription de Bois d’Arcy dans le programme « Paris berceau de l’aviation » au patrimoine mondial de l’UNESCO, encouragé par la région Ile-de-France.
  • Sur le plan national, collaborer à la création d’une fondation des ailes du Patrimoine pour le rayonnement des villes au passé, présent et futur aéronautique, et en devenir le centre névralgique.
  • Sur le plan académique, faire de la pédagogie dans les écoles arcysiennes, dans un premier temps, sur le patrimoine aéronautique local et encourager les jeunes à passer le BIA (brevet initiation aéronautique).
  • Sur le plan collaboratif et associatif, partager un savoir-faire et/ou une connaissance aéronautique auprès des adhérents autour d’un atelier vivant par la mise en commun des souvenirs de la ville en vue de créer le livre Bleu Ciel des Arcysiens volants !
  • Sur le plan convivial et le partage des ressources de chaque membre, participer à une rencontre régulière autour d’une collation avec un thème renouvelé dans le cadre décontracté d’un laboratoire d’idées (think tank).

Une superbe idée à suivre avec attention…

Web : www.lesailesarcysiennes.org

Mail: les ailesarcysiennes@gmail.com

Facebook : https://www.facebook.com/lesailesarcysiennes

Twitter: https://www.twitter.com/Ailesarcysienne

6 réflexions au sujet de « A TRAVERS LA MÉMOIRE DE SANTOS-DUMONT, BOIS D’ARCY HONORE LE DÉVELOPPEMENT DE L’AVIATION »

  1. Quel bonheur, à une époque où la vie, telle qu’elle nous est présentée par les média et nos politiciens, ne semble faite que d’interdictions et d’obligations, de se remémorer des hommes comme Santos Dumont. Avec courage, enthousiasme et détermination, ils ont consacré leur vie au rêve de liberté et d’immensité qui nous habite tous. C’est grâce à eux que nous pouvons traverser les océans et continents confortablement et en toute sécurité. C’est à eux que je dois la merveilleuse carrière qui m’a fait survoler le monde entier aux commandes de merveilleuses machines. Un grand merci à tous ceux qui maintiennent intact et honorent le souvenir de ces hommes d’exception. Rendons leur visite, leur enthousiasme est communicatif et vous donnera des ailes. Salut spécial à Philippe Jacut, co-fondateur des Ailes Arcysiennes, un passionné d’aviation dont le feu intérieur qui m’impressionne depuis des décennies, ne vous laissera pas indifférent !
    François Gerland ancien commandant de bord Air France Boeing 747

  2. Tres belle initiative ! Né a Viroflay en 1950 et y habitant jusqu en 1985 date de mon installation à Bois d Arcy j ai vécu toute l époque des essais en vol de Villacoublay combien de fois dans la cour de l école j ai levé les yeux en voyant des prototypes aux bruits étranges voir des hélices en drapeaux avec des pétarades et de la fumée !! Autres époques
    Costes habitait viroflay
    La popote des ailes restaurant ou venaient les pilotes d essais le midi
    J ai été élevé par un père qui travaillait à l Arsenal de Châtillon Gerfaut. Durandal Griffon VG 90
    Conçu par l ingénieur Vernisse. Plus tard mon père a terminé sa carrière au CEMH de Saclay. Devenu CEP
    Le jeudi je passais la journée. Dans les bancs d essais à l époque des esssis de l Olympus du concorde
    Et puis il y a mon frère première de l école de Maistrance en 1958. 15 ans d Aéronavale Aromanche Foch Clemenceau Alizée Corsaire Algérie T6 puis Neptune P2v7 Lancaster. TBM Catalina Junker. Bréguet Atlantic. Puis retour dans le civile. CEV Toulouse sur projet Concorde. Puis fin carrière service qualité et certificat CDN jusqu au 340
    Alors oui je suis content merci Michel Philippe. Et tout ceux que je ne connais pas encore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *