Thoret-Tempête, de Lionel Pastre

Mise en page 1

Thoret Tempête constitue la seule biographie connue à ce jour de Joseph Thoret, pionnier du vol sans moteur. La carrière du Jurassien Joseph Thoret, à la fois militaire et civile, est riche d’événements et de rencontres épiques. Il aura connu les débuts héroïques de l’aviation puis son inexorable professionnalisation. En devenant un maître du vol « hélice calée » il prouve l’utilité de l’apprentissage du vol à voile, y compris pour les pilotes d’avions. Grâce à son savoir-faire, il parviendra à franchir les Alpes avec des puissances et des surfaces alaires que l’on considérerait aujourd’hui comme ridicules. Ses «écoles de remous» prouvent également son esprit visionnaire.

Certains lieux découverts par JosePh Thoret, qu’ils soient en Algérie ou en France restent, plusieurs décennies plus tard, des sites aéronautiques reconnus et pour certains toujours pratiqués…

Thoret Tempête retrace tous ces épisodes, et bien d’autres encore, jusqu’à sa retraite dans les Alpilles où le dompteur de remous se fait artiste. Cet ouvrage se singularise également par son abondante iconographie, la plupart des documents étant inédits.

Lionel Pastre, passionné d’aviation, vélivole lui-même et philatéliste reconnu, a déjà écrit un ouvrage de référence sur le vol-à-voile aux Alpilles : “Records pour l’éternité”.

(Communiqué de l’auteur-éditeur)

Une réflexion au sujet de « Thoret-Tempête, de Lionel Pastre »

  1. Cher monsieur,
    J’ai été très intrigué et intéressé de voir que vous avez écrit une biographie de Joseph Thoret. J’ai eu la chance de le rencontrer alors que j’avais 10 ou 11 ans sur le parking des Antiques à St-Rémy en revenant de Glanum avec mes parents. Je me souviens de 3 choses:
    – il s’était présenté, accompagné de ses 2 chiens, comme s’appelant Thoret Mont-Blanc
    – il avait ajouté qu’il habitait un logis troglodyte non loin de là
    – et qu’il était poète
    Je lui ai demandé si je pouvais le prendre en photo, ce qu’il avait accepté. Cette rencontre, même très brève, a marqué mon enfance. Je m’étais promis de retourner à St-Rémy où, 50 ans plus tard, le 30 décembre 2020, j’ai enfin ‘déniché’ le mas des Pyramides et compris que c’était là sa demeure.
    Je voudrais acquérir votre ouvrage. Dites-moi comment je peux le régler. Si cela est plus simple pour vous, vous pouvez l’envoyer à Grenoble chez ma compagne. Merci d’avance
    Frédéric Graf
    Promenade de la Suze 10
    2502 Bienne
    Suisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *