Une boutique en construction

Afin d’améliorer le service que nous souhaitons vous offrir, nous installons actuellement une nouvelle version « Boutique » afin de commander plus facilement et directement nos ouvrages, sans passer par l’impression d’un Bon de Commande comme c’était le cas jusqu’alors.

Ces travaux sur notre site risquent de perturber pendant quelques jours les possbilités de commande habituelles. Si vous rencontriez des problèmes pour effectuer un achat, n’hésitez pas à nous contacter directement par mail :  

bleucielmagazine@orange.fr

Merci de votre compréhension.

Maquette : le Moynet Jupiter au 1/72

Superbe avion français d’affaires, le Moynet 360-6 Jupiter dont le premier vol remonte à 1964 est hélas resté à l’état de prototype. Seul exemplaire survivant sur les trois construits, le F-BLKY est en fin de restauration en vol au Musée Régional de l’Air Espace Air Passion d’Angers. Sa maquette au 1/72 est désormais disponible pour les amateurs !

moynet 3

Ce bel avion méritait bien une maquette. Cependant les fabricants ne sont guère portés sur l’aviation légère et rares sont ceux qui se lancent sur le marché des avions légers inconnus (ou presque).  Il faut le grain de folie et une grosse dose de passion pour produire la maquette d’un Jupiter dont l’existence n’est connue que d’un petit (par le nombre) public.

L’association JFR Team, à Neufgrange (Moselle) rassemble les énergies et les qualités pour animer une petite structure de création de maquettes, reprenant et prolongeant les travaux passés de Jean-Pierre Dujin. Son catalogue vient de s’enrichir du Moynet Jupiter 360-6, après la (re)sortie du MS 880 B Rallye Club dont nous avons parlé dans notre ouvrage « Rallye, le dernier des Morane ».

Comme d’habitude, la maquette est très belle, très soignée. Intégralement en résine, rehaussée de pièces en photodécoupe, le résultat final devrait être superbe. Le tout pour 30 €, c’est donné ou presque… La maquette est signée André Roy et, pour sa production, le créateur est entouré d’une fine équipe de collaborateurs.

box-art-moynet-jupiter

moynet

Certes, le travail ne s’adresse pas à des débutants et une certaine expérience sera la bienvenue. Mais rien n’empêche de s’entraîner avant de se lancer. A voir absolument pour les fans d’aviation légère et de maquettes : Le site de JFR Team

Les passionnés y trouveront aussi d’autres avions légers (la série des CAP de Mudry, le Rallye, etc) et des planeurs (Castel C25S, également inspiré d’une restauration de l’Espace Air Passion d’Angers).

Exceptionnel ! Prenez les commandes du B-29 !

B-29

Nous  proposons aux amateurs  d’histoire  technique de l’aviation,  le manuel de pilotage du bombardier Boeing B-29 en fac-simile de l’original de 1945. Ce manuel était destiné au pilote commandant de bord, responsable de l’avion, de la mission, mais aussi de son équipage.  Il est donc un document complet sur l’avion, présentant toutes les fonctions à bord et les procédures de mise en œuvre, de vol et d’après vol, les check-lists des différents postes à bord et les techniques de vol de jour et de nuit.

Couv B-29

Un ouvrage très complet, préfacé par le commandant en chef de l’Army Air forces de 1945, le général Henry H. Arnold.

Voir la présentation de l’ouvrage et commander.

 

Le Net, fan du Rallye !

MS 894A F-BSFT

Les premières réactions de nos amis journalistes aéros du Net sont très flatteuses pour notre livre « Rallye, le dernier des Morane ». Nos premiers lecteurs semblent également satisfaits par la lecture  de leur exemplaire. Merci à tous de cet intérêt pour notre travail…

• Le site de François Besse, www.aerovfr.com  : le commentaire

• Le site de Gil Roy, www.aerobuzz.fr : le commentaire

• le site de Xavier Cotton, www.passiondesavions.blogspot.fr/ le commentaire

BON DE COMMANDE

De l’acrobatie à la voltige

De l'acrobatie à la voltige

S’il a déjà quelques mois (comme le temps passe…), l’ouvrage de François Besse, « DE L’ACROBATIE À LA VOLTIGE, les avions de voltige, d’hier à aujourd’hui », est un tour d’horizon complet des avions dédiés à la voltige aérienne.

Un bel opus de la collection Aérofocus, chez Cépaduès, qui passionnera les amateurs de voltige et complètera leur connaissance des avions de cette discipline…

Lire aussi en rubrique « Lectures »

Le livre aussi international que son sujet

IMG_8308-1                             (photo Bruno Muller)

Les amateurs de Rallye, prudents, continuent à réserver leur(s) exemplaires(s) de notre ouvrage « Rallye, le dernier des Morane ». Rappelons que la souscription se poursuivra jusqu’à la fin septembre.

Nous avons le plaisir de recevoir de nombreuses souscriptions de l’étranger : Grande-Bretagne, Belgique, Allemagne, Italie… qui montrent que le Rallye est toujours un avion apprécié partout en Europe. Deux amateurs résidant aux États-Unis ont également réservé leur livre !

L’ouvrage en est aux ultimes corrections qui comprennent aussi quelques ajouts de dernière minute. Des informations et témoignages, des documents et des photos précieuses arrivent en effet sur notre bureau et il est bien difficile d’envisager de ne pas les utiliser dans ce livre ! Nous voilà donc à 224 pages (pagination  définitive cette fois afin de ne pas exploser les coûts de production…)

Si tout se passe bien, nous espérons disposer du livre à la fin septembre, mais prudence…

RG

Bon de souscription

La patrouille de Saint-Yan: les souvenirs de Louis Souchet

La mission Mémoire de l’Aviation civile vient de publier l’histoire de la patrouille de Saint-Yan, d’après les souvenirs de Louis Souchet, ancien pilote de cette patrouille. Les fans d’histoire de l’aviation légère ne pourront manquer de consulter cet ouvrage! Nous reproduisons ici la présentation qui en est faite par la mission Mémoire de l’Aviation civile dont le travail nous offre de véritables petits trésors de notre histoire collective.

En 1955, le service de la formation aéronautique et des sports aéronautiques (SFSA) décidait de créer une patrouille de voltige aérienne pour faire la promotion du pilotage dans les meetings aériens. En 2010, Louis Souchet un ancien pilote de cette patrouille a raconté ses souvenirs.

1. Souchet, La matinerie, 01 02 45

Louis Souchet en février 1945, à Saint-Yan.

En 1954, le Centre national de Saint-Yan a commencé la formation des élèves pilotes de ligne. Les premiers stagiaires étaient des boursiers, pilotes professionnels, se devant de compléter leur formation par une qualification de vol aux instruments (IFR).

Les premiers élèves étaient entièrement formés à Saint-Yan pour la préparation aux examens théoriques et la formation en vol.
D’autres organismes aéronautiques concurrents envisageaient aussi cette formation.
En 1955, le SFASA (Service de la formation aéronautique et des sports aériens) a essayé de se faire connaître auprès des jeunes intéressés par la carrière de pilote de ligne.
L’Armée de l’air se montrait alors partout dans les meetings nationaux avec la présentation de ses différents matériels et surtout avec la prestigieuse Patrouille de France, volant à cette époque sur Ouragan.
Les dirigeants du SFASA pensèrent alors qu’une patrouille d’avions légers, se produisant dans les meetings, contribuerait à mieux faire connaître le Centre école de Saint-Yan.
Pour que cette patrouille attire l’attention du public, il fallait naturellement qu’elle soit acrobatique. Saint-Yan était à ce moment là très connu en France et en Europe et même au-delà, par sa méthode de pilotage, popularisée par la presse aéronautique.
Le journal Aviasport, dont le rédacteur en chef était M. Siretta, avait même baptisé notre méthode du terme flatteur « d’Evangile selon Saint-Yan ». L’expression est restée au fil des ans. Cette bible en sorte est devenue la référence en matière de formation ab-initio.
L’Armée de l’air avait, de son côté, après la guerre, reconstitué la fameuse Patrouille d’Etampes volant, avant 1939, sur Morane 230 et qui se produisait à nouveau mais sur Stampe. Elle participa à beaucoup de manifestations pendant quelques années, puis fut dissoute.
A Saint-Yan, on connaissait bien la voltige, car elle faisait partie intégrante de la progression des élèves, non pour en faire des pilotes de meetings où de compétition, mais pour que le futur pilote soit à l’aise dans n’importe quelle condition de vol, soit normale, soit en vol inversé (vol sur le dos), soit en vrille et surtout d’être capable de sortir d’une situation dangereuse.
En revanche, la patrouille serré, essence même d’une patrouille acrobatique, n’était pas pratiquée à Saint-Yan, car superflue pour de futurs pilotes de ligne.
On demanda donc des volontaires pour se lancer dans cette aventure. Messieurs Passadori, Lechevalier, Vivien et Louis Souchet se portèrent candidats.
 
Louis Souchet raconte dans ce livre les souvenirs des 92 meetings aériens auxquels la patrouille de Saint-Yan a participé.
97- éclatement
« Éclatement » de la patrouille de Saint-Yan au-dessus de la tour de l’aérodrome (coll. Pierre Jarrige).
Louis Souchet est de ces « grands messieurs » de l’aviation qui forcent le respect et  l’admiration. J’ai eu l’occasion de le rencontrer en 2010 lors de la Coupe d’Anjou, compétition de voltige qui se déroule toujours sur le mythique Stampe. Invité à faire un vol sur le SV-4, Louis nous a gratifié d’une magnifique PTU glissée et d’un atterrissage grand style, comme s’il n’était pas descendu du Stampe depuis Saint-Yan !
Louis Souchet 2010-1
 Louis Souchet à bord du SV-4 en juillet 2010, à Angers.
L’ouvrage est proposé en téléchargement gratuit sur le site http://www.developpement-durable.gouv.fr/La-patrouille-de-Saint-Yan-1956.html
Roger Gaborieau